Anton Belinskiy, une bouffée de fraîcheur venue de l’Est

Son nom circule depuis quelques saisons entre Kiev et Londres, où il a déjà défilé. Débarqué à Paris cette saison, où il a fait ses débuts mardi dans le calendrier officiel, Anton Belinskiy (30 ans) a apporté un rayon de soleil au dernier jour de la Fashion Week avec une mode jeune et légère.


La collection d'Anton Belinskiy, qui a défilé au Palais de Tokyo mardi - FashionNetwork.com ph Dominique Muret

Pour cette collection, le créateur basé à Kiev, où il s’est diplômé à la Taras Shevchenko Republic Art School en 2006, s’est inspiré de l’iconographie de l'église orthodoxe qu'il fréquente dans la capitale ukrainienne, explique-t-il à la fin du show, en prenant notamment comme référence « sa mère, qui est très religieuse ». Des voiles en denim ou en coton blanc sont ainsi posés comme chez les bonnes sœurs sur la tête des mannequins, qui tiennent des chapelets dans leur main.

Un petit crop-top rose à l’effigie d’une madone vient se nouer sur une chemise blanche, portée comme une robe mini sur des jambes nues. Les autres modèles, plus chastes, portent des collants à motifs colorés et même des gants, parfois juste avec une chemise-body. La collection se développe autour de modèles féminins assez variés et disparates, avec cette touche vaguement post-soviétique qui plaît tant dans le sillage de Vetement et autre Gosha Rubchinskiy.

Des tuniques, pantalons, collants et mini-jupes reproduisent des photos vintage comme un vieux roman-photo avec un twist nostalgique. Un look en velours avec petite veste bleue et mini-jupe jaune, ou inversement un t-shirt jaune associé à un bermuda en denim sont là pour nous rappeler les origines du designer, reprenant les couleurs bleu et jaune du drapeau national ukrainien. Une écharpe aux broderies traditionnelles traverse un costume de banquier.

Les modèles masculins en pantalons et chemises folkloriques, plus décontractés, séduisent par leur côté ludique et désirable.

Anton Belinskiy a débuté avec le prêt-à-porter féminin en lançant sa marque dès 2009. Il a également travaillé sur des shootings photo en tant que directeur artistique. En 2014, il a reçu le prix de Mercedes-Benz Fashion Days à Kiev. L’année suivante, il a atteint les préselections pour le prix LVMH. Aujourd’hui, il revendique une quinzaine de clients multimarques, dont Dover Street Market à New York.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER