Analeena étend son rayonnement

Voilà à peine un an qu’Analeena est née. Et pourtant la collection a déjà tout d’une grande. Composée de sacs d’exception, elle met le crocodile à l’honneur. Des peaux venues de l’autre côté des Alpes, de l'Italie, d’une qualité digne des plus belles maisons de luxe. A transmettre de mère en filles, Analeena, c’est aussi des modèles conçus comme des alliés de la femme moderne et de son quotidien. Preuve en est avec cette petite lampe torche que l’on trouve lovée dans le sac, ou encore ce porte parapluie, ô combien pratique.

Analeena
Analeena collection automne-hiver 2009

Chaque pièce est estampillée d’un logo original, composé de quatre A majuscule. D'autres fois, c’est une pièce en ambre gravée aux allures de bijoux qui habille et signe le modèle.

Les gammes s’articulent autour des classiques, en tout croco donc, avec leurs hanses en lézard (plus résistant), auxquelles sont ajoutés chaque saison de nouvelles formes et de nouveaux coloris étonnants venus donner de la profondeur à cette matière plutôt froide.

Il faut dire que les quatre sœurs à l’origine du projet ne manque ni de passion ni d’idées. Lama, Eiman, Lina (que FashionMag.com a rencontrée) et Amal tiennent les rênes de cette jeune griffe à l’avenir prometteur. En effet, dès la première saison, Harrods demandait l’exclusivité. Fait rarissime pour le grand magasin britannique « qui ne signe jamais des la première collection », souligne Lina Hamed, ex-Hermès et ex-Jean Louis Scherrer et désormais directrice créative d’Analeena.

On retrouve également la marque au Moyen-Orient (Egypte, Qatar, Bahreïn, Jordanie, Arabie Saoudite…), à Dubaï au sein de Bloomingdale’s qui ouvrira en février 2010 et aussi à Hong Kong. Enfin, Analeena devrait bientôt entrer sur le marché russe, avec qui elle est en pourparlers.

Rock’n’Roll, Shopping, Clutch, Kate Soft, VIB (Very Important Bag)… Les sacs affichent des prix allant de 2 000 à 12 000 euros. « Ce qui est abordable pour cette qualité de peau, stipule la créatrice. Je voulais me positionner accessible pour la clientèle qui a les moyens de s’offrir du luxe ». Cette dernière a aussi concocté un modèle personnalisable en collaboration avec un joaillier florentin.

Analeena
Analeena collection automne-hiver 2009

Et pour l’été 2010, la ligne s’enrichit d’une gamme de petite maroquinerie (porte kleenex, cartes, portefeuilles…), d’un modèle à quatre peaux de crocodile (contre deux habituellement), réversible ! Ultra léger, il montre tantôt son côté gold tantôt son côté camel, et se dote d’une chaîne en or ajustable.

Et même s'il faudra s’armer de patience, car Lina Hamed, qui continue de concevoir ses propres vêtements haute couture, envisage de lancer des collections capsule.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER