×

Amazon lance des boutiques de luxe en ligne

Par
AFP
Publié le
15 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Amazon a dévoilé mardi ses propres boutiques de luxe en ligne, où des stylistes pourront directement présenter leurs créations aux fans de mode, sous toutes les coutures.


Oscar de la Renta



Dans un premier temps, seuls les abonnés au service Prime du groupe aux Etats-Unis pourront y accéder, sur invitation.

La marque Oscar de la Renta est la première à y présenter ses collections 2020. D'autres suivront dans les prochaines semaines, assure le groupe dans un communiqué.

Ce n'est pas la première fois que le géant du commerce en ligne tente une incursion dans le monde du luxe mais il cherche cette fois-ci à créer une nouvelle expérience, avec des maisons haut de gamme et des technologies permettant aux consommateurs de voir les créations de tous points de vue, en 360 degrés.

Les marques pourront contrôler leur propre inventaire, leur sélection et les prix. Les créations pourront être retournées à l'expéditeur, mais seulement si elles portent encore l'étiquette et que l'emballage est intact.

La société de Jeff Bezos a vu son activité bondir depuis le début de la pandémie et les mesures de restrictions qu'elle a générées, les consommateurs plébiscitant les commandes en ligne et la livraison à domicile.

Mais la crise a aussi forcé de nombreux magasins à mettre la clé sous la porte tandis que plusieurs grandes maisons de couture ont renoncé à participer à la Semaine de la mode qui se tient cette semaine à New York.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.