×
Par
Reuters
Publié le
1 août 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alibaba s'efforce de conserver sa cotation à New York dans le cadre d'un conflit d'audit

Par
Reuters
Publié le
1 août 2022

Alibaba a déclaré lundi qu'il s'efforcerait de maintenir sa cotation en Bourse de New York parallèlement à celle de Hong Kong, après que le géant chinois du commerce électronique a été placé sur une liste de surveillance par les autorités américaines.


Reuters


Le titre Alibaba était en baisse de 4,5% sur le marché quasiment plat de Hong Kong dans les premiers échanges, après sa baisse de 11,1% à New York vendredi.

Vendredi, la société a été ajoutée à un liste de plus de 270 entreprises chinoises, établie par la Commission américaine de réglementation et de contrôle des marchés financiers, qui pourraient être retirées de la cote pour ne pas avoir respecté les exigences en matière d'audit.

Les régulateurs américains ont exigé un accès complet aux documents de travail des audits des sociétés chinoises cotées à New York, qui se trouvent en Chine.

Pékin interdit aux étrangers d'inspecter les documents de travail des cabinets comptables locaux.

Les règles américaines donnent aux entreprises chinoises jusqu'au début de 2024 pour se conformer aux exigences en matière d'audit, mais le Congrès examine actuellement une législation bipartisane qui pourrait accélérer l'échéance à 2023.

La Chine a déclaré que les deux parties étaient déterminées à trouver un accord pour résoudre le différend.

Alibaba a indiqué la semaine dernière qu'elle prévoyait de demander la conversion de sa cotation secondaire à Hong Kong en une double cotation primaire, ce qui faciliterait l'achat de ses actions par les investisseurs de Chine continentale.

Une double cotation permettrait à Alibaba de demander son admission à Stock Connect, le système qui relie les bourses de Hong Kong et du continent. Les analystes estiment que les investisseurs de la Chine continentale pourraient injecter 21 milliards de dollars (20,54 milliards d'euros) dans les actions d'Alibaba par le biais de Stock Connect.


(Reportage Scott Murdoch à Hong Kong et Josh Horwitz à Shanghaï ; version française Augustin Turpin, édité par Kate Entringer)

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.