Alaïa : sa collection été 1992, hommage au style Pompadour, s'expose à Paris

Pour succéder à « Je suis couturier », la première exposition de l’Association Azzedine Alaïa depuis la mort du créateur en novembre dernier, l’organisation a choisi de se concentrer sur la collection été 1992 du couturier tunisien. Comme lors de la rétrospective précédente consacrée au travail du créateur, Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera, a joué le rôle commissaire de cette nouvelle exposition intitulée « L’alchimie secrète d’une collection ».


Azzedine Alaïa au sein de ses bâtiments du 18, rue de la Verrerie à Paris - Gilles Decamps, 1987

Avec pour thème la marquise de Pompadour et la cour de Versailles, le défilé de l'été 1992 comprenait 115 silhouettes, faisant la part belle aux broderies anglaises, aux balconnets pigeonnants et aux variations autour du cuir, l'une des matières fétiches du couturier.

Sa fascination pour la Pompadour, Azzedine Alaïa la doit en partie à la découverte qu’il fit lorsqu’il investit et rénova en 1987 le 18, rue de la Verrerie, dans le Marais. C’était ici que Jeanne-Antoinette Poisson, future marquise et favorite de Louis XV, avait fait ses classes, appelées « arts d’agréments », soit l’éducation culturelle nécessaire pour pouvoir évoluer à la cour.
 
Sans surprise, l’Association Azzedine Alaïa a choisi cette adresse pour présenter l’exposition « L’Alchimie secrète d’une collection ». Là où le créateur vécut avec son compagnon, le peintre Christoph von Weyhe, là où il installa son studio et là où il reçut clients, collaborateurs ou encore amis pendant près de 30 ans. C’est désormais entre ces quatre murs que réside l’Association Azzedine Alaïa, fondée par le créateur lui-même en 2007 et aujourd’hui administrée par son amie la galeriste Carla Sozzani et son partenaire de vie, Christoph von Weyhe.
 
En plus de l’exposition, un livre publié aux éditions Assouline voit le jour. Il est composé des photographies prises par Prosper Assouline en 1991, autorisé à pénétrer le studio d’Azzedine Alaïa pendant la préparation du défilé, et s’intitule également L’Alchimie secrète d’une collection.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversEvénements
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER