Adidas signe le Racing Club de Strasbourg

Alors que le groupe allemand vient d'inaugurer son nouveau siège alsacien, la marque aux trois bandes annonce un accord avec le Racing Club de Strasbourg. Marc Keller, président du club alsacien qui a fait son retour en ligue 1 l'été dernier, et Nicolas Favre, directeur général d'Adidas France, ont ainsi officialisé un contrat d'équipementier de quatre ans. 


Nicolas Favre, directeur général Adidas France, et Marc Keller, président du Racing Club de Strasbourg - Adidas

Après onze saisons avec Hummel, le club alsacien évoluera donc la saison prochaine avec une tenue aux trois bandes. Un équipementier avec lequel Strasbourg avait remporté le championnat de France en 1979.

Après avoir validé son maintien en Ligue 1 le week-end dernier, le RCSA compte notamment sur Adidas pour faire monter en puissance ses revenus liés à l'équipement des fans. « Cette saison nous avons quadruplé le chiffre d'affaires par rapport à la saison précédente en Ligue 2 », explique Clément Calvez, responsable commercial du club.

Le club a pu s'appuyer cette saison sur un accord avec Intersport, qui a ouvert une boutique permanente au stade, mais aussi un magasin aux couleurs de l'équipe dans le centre-ville. Un site e-commerce a aussi été lancé en 2017.

Pour la saison 2018-19, le club va notamment s'appuyer sur l'offre d'Adidas. « Pour l'année prochaine, nous visons 20 % à 30 % d'augmentation. Adidas va nous permettre de doubler notre offre avec les références sportswear. Mais nous étoffons également notre offre pour les fans. Nous avions quatre références l'an dernier, quarante cette année et probablement deux fois plus l'an prochain », affirme Clément Calvez.

Le Racing Club de Strasbourg, qui a vendu 10 000 à 15 000 maillots ces dernières saisons, est évidemment un actif plus affectif que stratégique pour Adidas qui s'est focalisé sur les top clubs européens et les joueurs influenceurs ces dernières saisons. La saison prochaine, en France, il comptera donc sur l'Olympique Lyonnais et le RC Strasbourg, alors qu'Amiens, qui était équipé par un partenaire, devrait évoluer en Puma. En attendant que l'AC Ajaccio valide un potentiel billet pour l'élite.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

SportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER