×
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
20 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

"Emily in Paris" stimule l'intérêt du monde pour Chanel

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
20 oct. 2020

Si Emily in Paris, la nouvelle série de Netflix, divise encore les opinions, sa popularité planétaire semble avoir conduit à un regain d'intérêt des consommateurs pour les produits d'une certaine maison de luxe française.


Lily Collins, qui interprète le personnage principal d'Emily in Paris - Instagram: @emilyinparis


Selon le site de e-commerce Stylight, les visites sur les pages produits Chanel de sa plateforme ont connu une augmentation de 30% dans la semaine qui a suivi la sortie de la série sur Netflix, au début du mois.

Créée par Darren Star — le réalisateur de Sex and the City —, Emily in Paris partage également la même cheffe costumes avec la série légendaire, Patricia Field. La garde-robe conçue pour l'escapade parisienne de Netflix sème d'ailleurs autant de discorde que la série elle-même, et comporte un certain nombre de pièces Chanel mises en lumière sur ses personnages. Ce qui explique, selon Stylight, le regain d'intérêt des visiteurs de sa plateforme pour les pièces de la vénérable maison.

La série, qui suit les tribulations d'une jeune Américaine qui affronte la barrière de la langue pour construire sa nouvelle vie à Paris, tout juste embauchée dans une société de marketing locale, fait couler beaucoup d'encre et déchaîne les passions, y compris dans le secteur de la mode.

L'émission a battu des records de diffusion quelques jours seulement après son lancement. Sur internet, le débat fait rage entre ceux qui se disent enchantés par son ton léger et son cadre charmant, et ceux qui critiquent ses représentations stéréotypées de la culture française et des secteurs de la mode et du luxe.

Et ce n'est pas la première fois que les effets d'une série Netflix se font sentir dans le monde de la mode.

L'an dernier par exemple, la troisième saison de la série à succès The Crown avait permis de redécouvrir la princesse Anne en icône de la mode pendant ses années de jeunesse. Plusieurs magazines, dont Vogue, avaient ainsi publié des articles sur les plus belles tenues de la princesse. Les saisons précédentes avaient également contribué à stimuler les ventes de bijoux "traditionnels" chez le détaillant britannique Argos en 2018.
 
De son côté, la série Stranger Things, largement inspirée par la tendance "années 80", a contribué en retour à la perpétuer — notamment en lançant des collaborations avec H&M, Nike et Levi's, jusqu'au podium de Louis Vuitton en 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com