Cinq jeunes créateurs font vibrer la Fashion Week de Russie

Cette 34ème édition de la Mercedes Benz Fashion Week en Russie, a été marquée par les jeunes designers cherchant à se démarquer par leur énergie et leur créativité. Cinq coups de cœur de labels à suivre en direct de Moscou. Commençons par Mach & Mach. Les deux jeunes sœurs de 22 ans à la tête de ce label ont placé le féminisme au cœur de leur dernière collection. Entre strass, paillettes et couleurs vibrantes, le duo a choisi d’ajouter patchs et slogans en faveur du girl power. Et justement le glitter semble attirer un grand nombre de créateurs, comme notamment Beso Turazashvili. Ce jeune designer de 26 ans, également réalisateur, originaire de Géorgie, développe son propre label à Moscou appelé Portnoy Beso. Les femmes apparaissent sensuelles dans leurs robes aux découpes et drapés qui donnent envie de se faire belle pour aller danser.Chez Lumier Garson, Jean Duroff, le jeune fondateur du label, qui commencé sa carrière comme blogueur, aime la mise en scène et les thèmes recherchés. Sa nouvelle collection évoque le monde post apocalyptique. Les mannequins cagoulés avancent dans des vêtements utilitaires retravaillés. Conceptuel certes mais plutôt bien réalisé pour ce label né il y a à peine 2 ans.Sentiment de rébellion également chez KetLone. Les femmes amazones imaginées par la créatrice Keti Topuria osent le pull qui s’effiloche, le body ou la parka oversize. Une volonté de proposer une nouvelle mode mixant les genres et les codes vestimentaires.Enfin chez Bella Potemkina, la femme ose presque tout. Féminine, espiègle, originale, elle porte des cuissardes avec ses fourrures colorées réalisées à partir de fibres écologiques. La jeune designer est connue pour ses créations toujours très recherchées et faites à la main dans son propre atelier à Moscou. Musique libre de droit / Bandit & Nikit /2017

Copyright : Paris Modes Productions