Maskit : un label israélien, mixant modernité et tradition

Tel Aviv est une ville d’Israël, pleine de promesses et d’heureuses surprises. C’est le cas avec le label Maskit qui a défilé dans le cadre de la Fashion Week de Tel Aviv. L’occasion de s’attarder sur cette marque distribuée à l’international, devenue le label le plus représentatif d’Israël (et qui a même habillé récemment Michelle Obama), fondée en 1954 par Ruth Dayan, aujourd’hui 97 ans !La relève est assurée par la jeune Sharon Tal, 34 ans qui a repris les rênes créatives, après avoir travaillé auprès d’Alber Elbaz chez Lanvin et d’Alexander Mc Queen.Le label s’inspire toujours de la culture du pays, avec une garde-robe, épurée, moderne et des pièces emblématiques revisitées comme le manteau Egg, photographié dans les années 60. En 1970, la maison collabore avec des maisons françaises comme Givenchy, Dior ou Yves Saint Laurent. Une mode réalisée localement dans les ateliers de Tel Aviv et avec des broderies faites mains. La dernière collection est inspirée par la mer morte et la route du désert, avec des coupes précises, des matières de qualité et des imprimés exclusifs. Un label à suivre qui mixe avec talent modernité et tradition.Musique du défilé

Copyright : Paris Modes Productions