Virtuose: une liquidation et une vente aux enchères toujours incomprises

Virtuose, fabricant de tissu et spécialiste de la teinture de fils, va voir défiler ce mercredi les élus locaux, régionaux, mais également des entrepreneurs et agriculteurs… de la région et surtout de Hirsingue, petite commune haut-rhinoise. Tous ensemble veulent en réalité démontrer l’absurdité de la mise en liquidation confirmée en juin dernier de la société alsacienne.

Virtuose, aussi connue sous son ancien nom: Emanuel Lang, avait été placée en redressement judiciaire en 2012. Pourtant, un projet de reprise mené entre autres par Pierre Schmitt, patron de Philéa et déjà repreneur de Saic Velcorex, et Eric Frasson, d’Etc, avait été présenté et aurait permis dans un premier temps de sauver 33 emplois des 58 au moment de la mise en liquidation. Même le comité d'entreprise avait soutenu le projet. Mais, en juin dernier, la cour d'appel a confirmé le jugement de liquidation prononcé le 24 avril par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse.

Ce jeudi 10 octobre, le liquidateur organise donc une mise aux enchères des actifs de Virtuose afin de rembourser au mieux les créanciers. "Je suis avec eux pour me battre afin que l’entreprise soit rachetée par des entrepreneurs du métier", commente Gilbert Stimpflin, président de la CGPME du département. Seront notamment vendus des machines à tisser… "Les collections avec droit de reproduction ont déjà été cédées. C’est indécent. Alors que des entrepreneurs ont travaillé jour et nuit pour reprendre Virtuose et développer la filière textile de la région", poursuit Gilbert Stimpflin. Ce dernier met en avant un décret qui obligerait pourtant le liquidateur à privilégier une offre de reprise quand des emplois sont en jeu. "Sur ce dossier, tout le monde est d’accord dans la région. Nos métiers à tisser risquent de partir à l’étranger", s’insurge Reinhard Armand, maire de la commune d’Hirsingue, qui compte 2200 habitants. Dans la région, depuis plusieurs années, une filière textile connait un nouveau dynamisme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

TextileIndustrie