Richemont : Jérôme Lambert est promu à la direction générale

Le groupe suisse Richemont a nommé lundi son actuel directeur des opérations, Jérôme Lambert, au poste de directeur général. Sa mission : aider l’un des plus grands groupes de luxe, propriétaire de Cartier, Montblanc, Azzedine Alaïa ou encore Chloé, à s’adapter aux changements des habitudes de consommation et à remettre ses marques de montres sur les rails.
 
Jérôme Lambert - Richemont

Richemont, qui contrôle aussi IWC et Piaget, fonctionnait sans directeur général officiel depuis un an et demi et le départ à la retraite de Richard Lepeu. Un comité exécutif gérait jusqu'alors le groupe.
 
À l’époque, Jérôme Lambert et Georges Kern étaient tous deux considérés comme candidats au poste de directeur général, mais Georges Kern est depuis parti piloter la marque rivale Breitling.
 
« Le nouveau rôle de Jérôme le voit assumer la responsabilité de la croissance future du groupe à un moment où les habitudes de consommation changent de manière significative », a déclaré l’actionnaire principal de Richemont et président du conseil d’administration, Johann Rupert, dans un communiqué.
 
Richemont a enregistré une hausse de 10 % de ses ventes en devises constantes au cours des cinq mois précédant le 31 août, tirée par les fortes ventes de ses marques de bijoux Cartier et Van Cleef & Arpels, notamment en Asie-Pacifique et sur la zone des Amériques. En incluant les activités récemment acquises, à savoir les plateformes en ligne Yoox Net-a-Porter (YNAP) et Watchfinder, les ventes à devises constantes ont même augmenté d'un quart pour atteindre 5,67 milliards d'euros sur cinq mois, a indiqué ce lundi Richemont.
 
« Toutes les régions, à l'exception du Moyen-Orient, ont enregistré une croissance. Hong Kong, la Corée du Sud et Macao ont connu une progression à deux chiffres, tandis que la Chine a affiché une bonne croissance », a déclaré le groupe basé à Genève. Les ventes des marques horlogères du groupe n’ont augmenté que de 4 %, Richemont continuant d’ajuster ses stocks en rachetant des invendus auprès de partenaires commerciaux.
 
 

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

HorlogerieJoaillerieLuxe - DiversNominationsBusiness