Pure London : le propriétaire envisage de se séparer de l'événement

Ascential, l'entreprise qui contrôle plusieurs salons comme le Pure London, ainsi que plusieurs titres de presse et des services d'informations comme WGSN, envisage de céder ses activités d'exposition.


DR

Parmi elles, les salons Spring and Autumn Fair consacrés à la décoration intérieure, les événements dédiés à la technologie éducative sous la marque Bett, et bien sûr le Pure, le plus important salon de mode londonien. 

"Ces marques sont toutes numéro un sur leurs marchés, et sont d'une taille et d'une échelle qui nous permet d'envisager une grande variété d'options pour maximiser leur future valeur, et améliorer nos taux généraux de croissance organique", a précisé le PDG d'Ascential Duncan Painter.

Le rapport financier de l'entreprise, publié lundi, a révélé que le Pure avait généré 9,1 millions de livres (10,3 millions d'euros) en 2017, soit 3% de moins que l'année précédente. Le salon a accueilli plus de 18000 visiteurs et 1000 exposants sur ses deux éditions l'an dernier.

Ascential souhaite passer à autre chose et se concentrer sur ses festivals et ses affaires dans le domaine du numérique, notamment WGSN. Ce fournisseur de renseignements, de connaissances et de prévisions de tendance, qui opère à l'échelle mondiale, a vu ses revenus augmenter de 6% l'an dernier, pour atteindre 73,6 millions de livres (83,3 millions d'euros), tout en continuant à agrandir à la fois sa base de clientèle et sa gamme de produits.

WGSN a lancé deux nouveaux produits cette année : Barometer, qui fournit à ses clients des informations sur l'influence de leur marque, et Coloro, un nouveau projet en collaboration avec le Chinois CTIC, qui propose une catégorisation universelle du spectre des couleurs à destination des professionnels du design et des fabricants.

L'examen stratégique des activités d'exposition d'Ascential pourrait déterminer si le Pure London sera vendu séparément ou en lot avec d'autres marques. Le salon de mode londonien a lancé ce mois-ci la plateforme Pure Origins, avec pour objectif de réunir les fabricants de mode du monde entier et les acheteurs.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversSalonsBusiness