Livraison : les robots roulants Starship lèvent des fonds

Pendant que certains privilégient la piste des drones pour leurs livraisons dans le futur, à l'image d'Amazon ou JD.com, d'autres ont développé des approches plus terre à terre. C’est le cas de l’américain Starship, qui vient de lever 25 millions de dollars (21,3 millions d'euros), notamment auprès de cofondateurs d’Airbnb et de Skype, pour soutenir le déploiement de sa technologie de robot roulant.


Le robot roulant peut transporter jusqu'au 23 kilos. - Starship

Lancée en 2014, la start-up a testé son engin de livraison dans une centaine de villes. Ce dernier est capable de se déplacer de manière autonome à la vitesse d’un piéton dans un rayon de trois kilomètres et de transporter jusqu’à 23 kilos.

Le robot est destiné à être mis au service de hubs logistiques ou de simples commerces de biens et d’alimentation, qui peuvent suivre le déplacement via un simple smartphone. Des camionnettes aménagées peuvent en outre servir de hangars mobiles pour effectuer plusieurs séries de livraisons dans des zones plus distantes.

Démonstration du robot Starship sur un campus

« Cette nouvelle levée de fonds va nous permettre de déployer nos robots dans une section de quartier, ainsi que dans des espaces d’entreprises et campus universitaires américains et européens », indique le CEO, Lex Bayer, qui vient d’entrer en fonction après avoir dirigé le business développement d’Airbnb. « Avec le début de notre déploiement commercial, ce nouveau financement et l’arrivée de Lex, nous sommes prêts à mener l’entreprise vers de nouvelles étapes », indique de son côté le cofondateur et directeur technique, Ahti Heinla.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversIndustrieInnovations