Le nouveau Printemps de la beauté se dévoile à Haussmann

« La beauté est à la mode », c’est le credo du Printemps de la beauté qui ouvre ses portes au public ce lundi 17 juillet. Répartis sur trois niveaux, les 3 000 mètres carrés (soit une surface doublée) de ce magasin fédèrent 250 marques dont une centaine de nouvelles venues. Dans un univers de la beauté en constante mutation, ce Printemps de la beauté propose une rencontre entre marques statutaires et petites griffes montantes de la cosmétique pour séduire une clientèle toujours plus large et volatile.


La façade du Printemps de la beauté ouverte sur la rue - DR

Première nouveauté, la beauté change d’adresse pour investir le troisième bâtiment du Printemps Haussmann - où se trouvent déjà la mode enfant et la maison -, situé en face du Citadium. Avec ses deux entrées,  rue du Havre et rue Caumartin, la beauté longe donc désormais la rue de Provence, quittant le rez-de-chaussée d’un des bâtiments donnant directement sur le touristique boulevard Haussmann. « Avec la proximité de la gare Saint-Lazare, 80 millions de personnes passent chaque année devant le nouveau Printemps de la beauté », explique Charlotte Tasset directrice des marchés femme, beauté, lingerie et enfant du Printemps. C’est principalement cette clientèle locale qui vit et/ou qui travaille dans le quartier que le grand magasin parisien veut séduire. Un jeu de séduction qui débute au rez-de-chaussée avec Beautysta, un espace visible depuis la rue qui offre une sélection de produits coup de cœur et de marques tendance comme Egyptian Magic, Bastide, Human + Kind ou encore Merci Handy avec des prix moyens de 15 euros pour favoriser  l’achat coup de cœur et rapide.


Esquisse de l'espace Beautysta au rez-de-chaussée du magasin - DR

Le rez-de-chaussée accueille également le maquillage et 24 espaces de marques telles que Louboutin et Urban Decay. «  Le maquillage est un segment dynamique. En Angleterre, il représente deux tiers du business. Il n’y a qu’en France que la parfumerie l’emporte », détaille Charlotte Tasset. Et pour mettre en scène ce segment porteur, les marques ont mis les petits plats dans les grands à l’image de Giorgio Armani qui a conçu pour l’occasion un écrin rouge.  

Au premier étage, place au parfum. Sur 1 000 mètres carrés, l’olfactif est à l’honneur avec une vingtaine de boutiques de marques comme Guerlain, Cire Trudon qui présentera ses premières fragrances, Comme des garçons et Le Labo. Initiée par le Printemps en 2007, la Scent Room poursuit sa mission de prescription en présentant et en accompagnant des marques plus confidentielles comme Juliette has a Gun, Héloïse de V ou encore Parle-moi de parfum. L’Incubateur offre quant à lui une visibilité pour les jeunes maisons. Globalement, comme l’explique Charlotte Tasset, « le Printemps de la beauté est organisé pour que les marques puissent y grandir et occuper au fur et à mesure des espaces plus importants ». Une remarque d’autant plus valable pour la parfumerie puisque les marques dites de « niche » connaissent de fortes croissances sur un marché de la beauté plutôt atone.
 
Le nail bar de GlossUp au -1 du magasin - DR

Enfin, avec 66 marques dont 43 nouvelles (Sacha Juan, Rituals,  Balmain…), l’étage -1 du magasin réuni le soin et les services avec un objectif : se faire une beauté des pieds aux cheveux. Gloss’Up s'occupe ainsi des ongles ou encore de la restructuration des sourcils, Nyx Professionnal propose un maquillage flash alors que Coiffirst chouchoute les cheveux. Nuxe et Clarins déclinent de leurs côtés leurs soins cabines. Des soins en format 30 minutes adaptés au lieu.  Côté retail pur, L’Officine fédère les marques de soins corps et visages alternatives mais déjà prisées des connaisseuses comme Absolution, Aurélia Skincare, Ren ou encore Tata Harper et Maroccanoil. Cet étage animé accueille également un espace de restauration orchestré par l’Allemand Detox Delight.

Avec le Printemps de la beauté, le Printemps Haussmann met un point presque final à une mutation débutée il y a deux ans sur deux de ses trois bâtiments. Une mutation qui devrait toutefois être totale fin 2018 avec les trois niveaux dédiés à l'offre "food" installés au 64 boulevard Haussmann.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

CosmétiquesBeauté - DiversLuxe - DiversDistribution