Le Musée des Tissus lyonnais lance une campagne de financement participatif

C’est sur le site Dartagnans, spécialiste du financement participatif visant à la préservation du patrimoine, de l’art et de la culture en France, que le Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon (MTMAD) a décidé de lancer une campagne de financement participatif dans le cadre de sa relance.
 
Le MTMAD lance une campagne de financement participatif - Musée des Tissus, Pierre Verrier, 2013

Intitulée « Dessinons le nouveau musée des tissus », elle a été lancée le 22 mars 2018 et a déjà récolté le soutien de plus de 360 contributeurs. Courant sur une période de 45 jours, elle offre aux participants différents lots, allant d’entrées pour les musées à un déjeuner en tête à tête avec le journaliste Stéphane Bern.
 
Avec pour but la digitalisation de ces deux lieux de culture, cette campagne participative s’inscrit dans les travaux conséquents qui prendront fin en septembre 2020. Selon les paliers atteints (50 000, 200 000, 280 000 ou 450 000 euros), elle permettra la mise en place d'une expérience de réalité augmentée, de bornes interactives ou encore la numérisation des ouvrages du MTMAD.

« Contribuer à cette campagne pour la renaissance des musées, c’est témoigner de son attachement à une part de l’histoire de l’humanité à travers la façon de se vêtir ou l’art de décorer les intérieurs… C’est également rendre hommage au génie créatif et industriel, et permettre au plus grand nombre d’accéder à la magie des œuvres », explique Xavier Pelletier, leur directeur.

Estimé à près de 30 millions d’euros, le coût des rénovations totales des Musées des Tissus et des Arts Décoratifs concerne aussi bien la modernisation architecturale des hôtels particuliers de Villeroy et de Lacroix Laval, qui abritent les œuvres, que la création d’un restaurant, d’un amphithéâtre ou l’agrandissement de la boutique déjà existante.
 
En plus de la campagne de financement hébergée par Dartagnans, le MTMAD bénéficie de l’aide de l’Etat, de la CCI Lyon Métropole et de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette dernière s’était engagée en octobre dernier à racheter pour un euro symbolique les deux musées en péril à la Chambre de commerce et de l’industrie lyonnaise et à assurer les travaux à hauteur de 10 millions d’euros. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversCréationEvénements