La mode masculine italienne en hausse de 3,4 % en 2017 grâce à l’export

Le salon de la mode masculine Pitti Uomo 94, qui a lieu à la Fortezza da Basso à Florence du 12 au 15 juin, compte 1 240 exposants dont 563 venant de l’étranger sur une surface de 60 000 m2. La veille de l’événement, l’organisateur Pitti Immagine a publié les chiffres 2017 du secteur de la mode masculine en Italie. L’étude a été confiée au Centre de Recherche de l’association des industriels italiens, Confindustria, par la fédération nationale des industries de la mode et du textile Sistema Moda Italia (SMI).


Le secteur de la mode masculine italienne est en hausse de 3,4 % en 2017 - pittimmagine.com

Le chiffre d’affaires de la mode pour homme « Made in Italy » était en hausse de 3,4 % en 2017. Une croissance supérieure aux prévisions de 2,1 % publiées en janvier dernier. Le chiffre d’affaires total de la mode pour homme était de 9,3 millions d’euros et représentait donc 17,2 % du total du marché italien de la mode et du textile ou 27,4 % du seul secteur du vêtement. La maille (+7,6 %) et la fabrication de vêtements (+3,4 %) affichent des résultats positifs, tandis que les chemises et le cuir sont en baisse (de plus de 2 %), ainsi que les cravates à -9,5 %.
 
Les exportations représentaient 65,5 % du chiffre d’affaires total de la mode homme en 2017, avec 6,1 milliards d’euros (+5,2 %). Les exportations vers l’Europe, qui comptent pour 54,2 % du total des exportations, étaient en hausse de 6,6 % et celles en dehors de l’Europe augmentent aussi (+4,1 %). En 2017, l’Allemagne vole à la France sa place de principal marché étranger pour les exportations de mode masculine italienne, avec 10,1 % et un chiffre d’affaires de 662 millions d’euros. Les exportations vers le Royaume-Uni ont aussi affiché un substantiel +8,3 %, faisant du pays le second marché le plus important pour l’Italie. La France (+3,8 %) et l’Espagne (+3,9 %) affichent aussi des résultats positifs, même si l’Espagne a ralenti après un bond de 15,4 % en 2016.
 
L'export vers la Russie revitalisé


Hors Union européenne, les exportations vers la Suisse augmentent de 7,5 %, tandis que les États-Unis sont en baisse pour la seconde année de suite avec -5,1 %. En Asie, les exportations vers la Chine (+18,3 %) et la Corée (+13,8 %) explosent, alors que le Japon et Hong Kong ralentissent (-5,1 % et -0,5 % respectivement). La Russie fait aussi partie des marchés les plus spectaculaires pour la mode masculine italienne en 2017, avec une hausse de 19,6 % des exportations.

En termes de chiffre d’affaires par canal de distribution, la mode masculine italienne est en faible hausse dans les chaînes de distribution (+0,6 %), qui représentent 36,8 % du total, ainsi que dans la distribution de masse (+0,3 % pour 21,9 % du total) et dans les magasins d’usine et les outlets (+1,3 %). Les boutiques indépendantes perdent encore du terrain (-9,3 % avec une part de 25 % du chiffre d’affaires total) ainsi que les vendeurs de marchés de rue (-6,6 %). Après une explosion de +42 % en 2016, l'e-commerce ralentit significativement avec une hausse de 0,2 %, en raison de ventes de vêtements et de maille ralenties.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversBusiness