L’hommage à la Catalogne d’Elie Saab

Elie Saab, originaire de la cité portuaire levantine de Beyrouth, a navigué jusqu’à l’autre rive de la Méditerranée pour trouver l’inspiration de son dernier défilé couture.


Elie Saab - Haute Couture - Automne-hiver 2018 - Paris - Photo: PixelFormula

 Elie Saab a passé du temps à Barcelone, à 3 500 kilomètres de sa ville natale, et l’esthétique particulière de la capitale catalane – de l’Art Nouveau à Antoni Gaudi – est venue imprégner sa collection automne-hiver.

Prenez le passage le plus remarquable de ce défilé : une trilogie de robes de bal cloutées et rebrodées qui rappelaient les fantaisies en céramique de Gaudi. Le programme d’Elie faisait référence à la Casa Mila, même si pour être tout à fait franc, nous avons davantage pensé à son fameux Parc Güell.

Tout au long du spectacle, des allusions aux formes gothiques curvilignes, celles des arches de la cathédrale la plus admirée au monde, la Sagrada Familia de Gaudi : elle apparaissait dans les traînes flottantes de nombreuses robes ou dans les cols dressés exagérés de ses robes de soirée en gazar et brocart.

Il y avait un peu trop d’engouement pour les ruchés dans ce défilé pour correspondre à nos goûts et de façon révélatrice, deux des plus belles silhouettes figuraient parmi celles qui montraient le plus de retenue. Telle la robe du soir portefeuille en mousseline de soie couleur chair, impeccablement coupée, qui mériterait une vidéo d’une minute en slow motion pour servir d’exemple à destination des non-initiés, véritable démonstration de la pureté et la précision du drapé qui fait la véritable haute couture. Ou encore ces robes poétiques rebrodées de toiles d’araignée dorées.

Il est assez ironique qu’Elie Saab – qui crée surtout des tenues de soirée – organise ses défilés à Paris. Car même si c’est la plus grande capitale mondiale de la mode, ce n’est pas une ville connue pour vendre beaucoup de robes du soir. Il suffit de faire un tour dans les grands magasins du golfe Persique ou même chez Harrods pour constater qu’un bon tiers de leur surface est consacrée aux tenues de soirée. Dans les grands magasins parisiens comme le Printemps et les Galeries Lafayette, c’est plutôt un dixième.

Mais la clientèle d’Elie Saab pour la haute couture est mondiale, ceux qui le suivent sont fidèles et ses fans forment une tribu assez splendide. Comme au premier rang, où les blogueuses stars Olivia Palermo et Helena Bordon étaient assises à côté de l’actrice française Clotilde Courau.

Disons que c’était un hommage à la Catalogne.

Traduit par Marguerite Capelle

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés