Korres, la cosmétique naturelle grecque en mode conquête

Première marque de dermato-cosmétique en Grèce, son marché domestique où elle est présente dans 6 000 pharmacies en plus de ses six boutiques, Korres avance tout en douceur sur le marché français. « La France est une forteresse très concurrentielle et nous ne voulons pas être balayés d’un revers de main. De plus, c’est un double challenge car réussir son implantation en France, c’est aussi rayonner à l’échelle mondiale », explique Georges Bakas, qui dirige Korres en France.


Des produits de la gamme capillaire de Korres, l'un des best-sellers en France. - Instagram

Cet expert du marché de la beauté, qui a officié 27 ans chez L’Oréal, a orchestré l’implantation de la marque de soins grecque en France. Présente dans l’Hexagone depuis 2009, Korres y compte aujourd’hui trois boutiques, une présence dans 55 rayons parapharmacie de Monoprix et 500 pharmacies, dont 200 portes ont ouvert cette année.

Et si la France reste encore un marché nouveau pour la marque – à titre de comparaison, Korres est présente depuis 20 ans en Allemagne –, les ventes hexagonales devraient bondir de 28 % en 2017 (+9 % pour sa boutique parisienne), portées notamment par le développement du réseau de distribution. Un réseau qui devrait croître encore en 2018 avec une ouverture de boutique prévue à Toulouse, ainsi qu’un corner à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, la marque ayant signé un contrat portant sur l’inauguration de onze corners en travel retail dans le monde avec le groupe Travel Retail Association. La griffe est également très présente dans les classes affaires de compagnies aériennes comme Delta Airlines ou la TAM, ainsi que dans les hôtels.

Mais l’intérêt croissant pour Korres tient surtout à ses produits qui mêlent naturalité et innovation, et dont l’offre s’étend des soins du visage et du corps aux produits capillaires ou solaires, en passant par le maquillage et les parfums. Ce positionnement est le fruit de l’histoire de la griffe grecque, née en 1996 sous l’impulsion de George Korres, un pharmacien passionné par les plantes et l’homéopathie. En lançant sa marque, il a également créé un laboratoire de recherche (Korres investit chaque année 5 % de son chiffre d’affaires en R&D) ainsi qu’un site de production, tout deux basés à Œnophyta au nord d’Athènes. Pour son sourcing, le label cosmétique fait appel à des coopératives agricoles grecques, comme le précise Georges Bakas.

Présente dans 30 pays à travers le monde et cotée à la Bourse d’Athènes, Korres a réalisé un chiffre d’affaires de 57 millions d’euros en 2016. En Europe, les ventes devraient croître de 31 % en 2017. A noter que le deuxième marché de la marque, derrière la Grèce, sont les Etats-Unis, où Korres est largement distribuée, notamment via les magasins Sephora.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

ParfumsCosmétiquesCoiffureBusiness