Interparfums : forte hausse des dépenses en communication pour soutenir ses lancements

Sur son premier semestre 2017 clos le 30 juin, le groupe Interparfums publie un chiffre d’affaires en hausse de 29 % à 209,3 millions d’euros. Le résultat net du spécialiste français de la conception de parfums bondit de 68 % à 21,7 millions, reflétant une forte progression de son activité. Le semestre a en effet été riche en lancements de parfums, entraînant un bond de 40 % des dépenses en publicité et marketing.


James Franco, égérie du parfum masculin Coach lancé cet automne à l'international et en janvier en France - Coach

Une hausse qui représente un montant de 14 millions d’euros, soit 23 % du chiffre d’affaires contre 21 % un an plus tôt, mais qui n’a en revanche pas miné le résultat opérationnel, en progression de 53 %.  

Interparfums a notamment soutenu deux lancements majeurs sur les marques Rochas et Coach. En juillet, le groupe a ainsi lancé Mademoiselle Rochas, la nouvelle signature olfactive de la marque acquise par Interparfums en 2015. Les parfums Rochas ont atteint un chiffre d’affaires de 18,6 millions d’euros, en hausse de 35 %, porté notamment par Mademoiselle Rochas -  lancé dans une dizaine de pays - qui réalise 6 millions d’euros de ventes. Rochas est donc désormais la quatrième marque du groupe (environ 9 % de l’activité), derrière dans le numéro un Montblanc (27 %), Jimmy Choo (26 %) et Lanvin (15 %).

Interparfums a également poursuivi l’implantation de la ligne féminine Coach et prépare le lancement du volet masculin cet automne. La marque américaine dont la licence a été acquise en avril 2015 a réalisé un chiffre d’affaires de 15,7 millions d’euros, soit 7 % de l’activité du groupe. La marque possède toutefois l’un des plus forts potentiels pour Interparfums qui espère désormais la voir atteindre sur l’année les 36 millions d’euros de chiffres d’affaires, contre 32 millions lors de la précédente estimation.

A noter par ailleurs qu’en juillet dernier le groupe Coach a finalisé l’acquisition Kate Space ; Interparfums pourrait donc à long terme devenir le licencié parfum de la marque américaine. Sur l’ensemble de l’exercice, le groupe table sur un chiffre d’affaires d’environ 400 millions d’euros, contre 365,5 millions en 2016.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

ParfumsBusiness