Hommages après le décès de Pierre Bergé, l'autre créateur de Saint Laurent

Paris, 8 sept 2017 (AFP) - « Prince des arts et de la culture », « homme d'engagement » : des hommages provenant de tous les horizons, de la mode à la santé, ont afflué après le décès de l'homme d'affaires et mécène Pierre Bergé, ancien compagnon d'Yves Saint Laurent, disparu vendredi à 86 ans.

Les cendres d'Yves Saint Laurent (tableau), son compagnon pendant 50 ans, ont été dispersées dans leur jardin, au Maroc, en 2008. - @ AFP

Quelques semaines avant l'inauguration de deux musées consacrés à Yves Saint Laurent, le cofondateur de la célèbre maison de couture qu'il a dirigée pendant 40 ans, est décédé dans son sommeil à son domicile de Saint-Rémy-de-Provence, des suites d'une longue maladie, a annoncé la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent.

Président du conseil de surveillance du groupe de presse Le Monde, ancien président de l'Opéra de Paris et passionné de théâtre, président du Sidaction et fervent soutien de l'ancien président socialiste François Mitterrand, Pierre Bergé était atteint de myopathie.

Il sera incinéré mardi, « dans la plus stricte intimité », a indiqué la Fondation, ajoutant qu'un « événement public en son honneur sera organisé ultérieurement", dans un lieu et à une date encore non précisés.

« C'est toute une partie de notre mémoire littéraire et artistique qui disparaît avec Pierre Bergé. Il fut pour nombre d'entre nous un passeur sans égal », a déclaré le président Emmanuel Macron.

L'ancien ministre de la Culture Jack Lang a rendu hommage à « un authentique prince des arts et de la culture », un « fabuleux mécène (...), un humaniste qui plaçait la destinée des hommes au-dessus de toutes les autres valeurs ».

Le décès de Pierre Bergé a suscité des réactions dans le monde de la mode et des affaires.

« Je garderai de lui le souvenir d'un homme habité par une tension féconde entre avant-gardisme et volonté d'inscrire la création dans l'Histoire, a indiqué le PDG de Kering, François-Henri Pinault, PDG de Kering, maison mère de la maison de couture Yves Saint Laurent. Il avait eu dès le départ la volonté de conserver toutes les archives du travail de Monsieur Saint Laurent, patrimoine inestimable qui sera bientôt, grâce à lui, donné à voir au public du monde entier, dans des musées d'exception. Mécène infatigable de la jeune création - notamment à travers l'Andam (Association Nationale des Arts de la Mode) qu'il avait créé - il était aussi un généreux mécène du patrimoine. »

Anthony Vaccarello, directeur artistique d'Yves Saint Laurent, indique les conseils de Pierre Bergé l’ont toujours guidé : « Il m'a accueilli avec bienveillance dès mon premier jour chez Saint Laurent, rappelle le créateur. Je suis infiniment triste qu'il ne puisse assister à l'ouverture des deux musées à Paris et à Marrakech auxquels il tenait tant. C'est un grand homme de la culture française qui nous quitte. »

Pierre Bergé, qui s'était marié en mars avec le paysagiste américain Madison Cox, 58 ans, vice-président de la Fondation Bergé-Saint Laurent, disparaît quelques semaines avant l'inauguration de deux musées consacrés à l'oeuvre de son ancien compagnon Yves Saint Laurent disparu en 2008: le premier doit ouvrir à Paris le 3 octobre, l'autre à Marrakech, au Maroc, le 19 octobre.

Le PDG du géant du luxe LVMH, Bernard Arnault, s'est dit "profondément attristé" de la disparition de Pierre Bergé. « Son immense culture et le raffinement de son goût rejoignaient en lui un grand talent d'entrepreneur, souligne de son côté Bernard Arnault, PDG de LVMH. A la tête de la maison de mode qu'il a fondée et dirigée, des institutions culturelles qu'il a présidées, il a apporté une contribution considérable au rayonnement de la France dans le monde. »

« La communauté de l’Institut Français de la mode (IFM) est en deuil. Nous perdons notre président-fondateur et source d'inspiration depuis 1986 », a pour sa part réagi l’institut, dont le directeur général, Dominique Jacomet, garde le souvenir de « tant d’échanges intenses et amicaux au service de l’IFM et de ses étudiants ».

Né le 14 novembre 1930 sur l'île d'Oléron (ouest) d'une mère institutrice et d'un père fonctionnaire des finances, ce passionné de littérature, grand collectionneur d'ouvrages et d'oeuvres d'art, a été le compagnon du peintre Bernard Buffet, dont il a accompagné la carrière pendant huit ans. En 1958, il avait rencontré Yves Saint Laurent, avec qui il avait fondé la maison de couture éponyme en 1961.

Leur histoire d'amour a été évoquée dans deux films consacrés au grand couturier en 2014, Yves Saint Laurent de Jalil Lespert et Saint Laurent de Bertrand Bonello.

Grand officier de la légion d'honneur, Pierre Bergé a écrit de nombreux ouvrages, dont Inventaire Mitterrand (Stock, 1991) et Lettres à Yves (Gallimard, 2010).

Par Anne-Laure Mondesert

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversPeople