Emporio Armani fusionne ses défilés homme et femme

Les Semaines de la mode masculines sont destinées à rétrécir inexorablement, de plus en plus de maisons optant pour des défilés mixtes. Dernière en date : Emporio Armani. La ligne jeune de Giorgio Armani, qui défile depuis toujours à Milan, se retire du calendrier masculin. Elle se déplace sur la Semaine de la mode féminine en septembre, où elle dévoilera ses collections homme et femme pour le printemps-été 2019 au cours d’un seul et unique show dans un lieu emblématique de la capitale lombarde.

La toute nouvelle campagne d'Emporio Armani pour l'automne-hiver 2018/19 - Sølve Sundsbø
 
La maison ne veut pas en dire plus. Ces dernières années, Emporio Armani avait déjà fait l’impasse sur les podiums milanais, mais durant la Semaine féminine, en faisant défiler sa collection dédiée à la femme à Paris, puis à Londres. Ce nouveau changement marque un tournant stratégique. Défiler durant les Fashion Weeks masculines semble avoir perdu en effet de son attrait. Surtout à Milan, où le calendrier s’est réduit à peau de chagrin, affichant près de 12 défilés mixtes sur 28.
 
Organiser un défilé est coûteux et n’apparaît plus aussi nécessaire aux maisons, qui ont appris à communiquer différemment, en particulier avec le digital, en sortant du calendrier traditionnel. Haider Ackermann a annoncé lui aussi récemment son intention de délaisser la Fashion Week masculine parisienne, préférant se positionner sur le calendrier féminin de Paris en septembre prochain avec un défilé mixte.
 
Dans la foulée, le maroquinier Furla a décidé à son tour d’unifier ses présentations en dévoilant ses collections masculine et féminine durant un seul et unique événement lors de la Fashion Week de Milan dédiée au vestiaire féminin, à compter de septembre 2018.
 
Même décision pour Ermanno Scervino, dont l’homme ne défilait plus depuis 2016. La maison italienne va ramener sa collection masculine sur les podiums milanais. Non en juin… Mais en septembre durant la semaine du prêt-à-porter féminin, avec un show « co-ed ».
 
D’autres griffes ont compris qu’il était crucial, aujourd’hui plus que jamais, de se distinguer par toutes sortes d’initiatives ou nouveautés afin d’attirer les projecteurs sur elles. Le changement est désormais à l’ordre du jour à chaque saison. Ainsi, Gucci, qui figure déjà dans le calendrier féminin avec un show mixte, va se transférer de Milan à Paris en septembre. La marque Vetements de Demna Gvasalia quitte quant à elle la Semaine masculine pour défiler hors calendrier pendant la Haute Couture.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés