Chargeurs gagne en profitabilité sur son exercice 2017

Le groupe industriel tricolore Chargeurs affiche 533 millions d’euros de ventes sur son exercice 2017, en progression de 5,3 % et de 3,2 % à à périmètre et taux de change constant. Son Ebitda se renforce sur la période de 11,9 % pour atteindre 54,6 millions d’euros, soit 10,2 % de marge d’Ebitda, contre 9,6 % un an plus tôt.


Le groupe est notamment connu pour ses techniques d'entoilage destinés au secteur de l'habillement. - Chargeurs

« Les succès enregistrés depuis 2015 récompensent l’efficacité et le sérieux du modèle de gestion et de développement du groupe, qui font de Chargeurs l’un des leaders mondiaux des niches à forte valeur ajoutée, déclare le PDG Michaël Fribourg. Fort du programme Game Changer, Chargeurs est plus que jamais en ordre de marche pour conforter sa croissance interne et externe et franchir le seuil d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires à horizon cinq ans à environnement et conditions macroéconomiques constantes ».

Le segment Fashion Technologies, dédié aux marques mondiales d’habillement, a réalisé un chiffre d’affaires de 131,2 millions d’euros, en contraction de 0,6 %, mais en hausse de 1,3 % à taux de change constant. Le domaine d’activité a notamment profité du déploiement d’un showroom à New York visant à valoriser les savoir-faire distinctifs de la branche.

La division Luxury Materials a de son côté connu un recul de 4,5 % (et 4,2 % à taux de change constant), avec 95 millions d’euros. Chargeurs reste cependant confiant dans le développement de cette activité centrée sur les matières haut de gamme traçables destinées aux grandes marques de luxe et de sportswear.

« Fort d’une vision actionnariale de long terme, Chargeurs vise (…) à poursuivre sa croissance rentable et à maintenir une solide génération de cash, indique le bilan financier. Il pourra ainsi saisir les opportunités que la reprise économique mondiale attendue en 2018 offrira pour faire grandir ses métiers de niche, en développer de nouveaux et assurer la durabilité de son modèle de croissance unique et distinctif au sein du capitalisme mondial. Le groupe est aujourd’hui structuré pour atteindre son objectif de doublement de son chiffre d’affaires rentable pour atteindre 1 milliard d’euros à cinq ans ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

TextileBusiness