Chanel se réorganise et transfère des fonctions groupe de New York à Londres

La maison Chanel a récemment transféré une partie de son personnel basé à New York et opérant sur les fonctions globales de groupe vers Londres, siège de la holding Chanel Limited, a-t-elle fait savoir vendredi. Dans une déclaration à l'AFP et en réaction à une information de la BBC, la maison indépendante créée par Coco Chanel en 1910 et détenue par les frères Wertheimer a annoncé avoir « simplifié et rationalisé aujourd'hui la structure de l'entreprise avec la création de la holding Chanel Limited qui est située à Londres ».


Chanel Automne-hiver 2018/19 - Pixelformula

Dans un souci de rationalisation et de simplification, « la majorité des fonctions globales de l'entreprise qui étaient jusqu'à présent à New York ont été transférées à Londres », souligne Chanel.

Ce mouvement de personnel concerne une cinquantaine de personnes appartenant aux fonctions globales du groupe (Ressources Humaines, Juridiques, RSE, finances...) « sur les 20 000 employés de Chanel dans le monde ».

Cela ne signifie pas pour autant que les bureaux new-yorkais de Chanel ferment. Ils continueront à être le siège des activités américaines, accueillant le personnel dévolu à l'activité sur le continent du groupe qui détient, outre la marque Chanel et ses dérivés mode, beauté, parfums, la griffe Erès et plusieurs entreprises artisanales et de métiers d'art concourant à la fabrication de ses produits sous l'ombrelle Paraffection.

« Depuis l'été 2017, et comme annoncé dès juin dernier lors de la présentations de nos résultats annuels, Chanel Limited est la holding de la majorité des entités Chanel », a précisé la société à l'AFP, ajoutant qu'« historiquement, ces entités appartenaient à différentes holdings ».

Fait rare, la maison, dont les collections sont dessinées par Karl Lagerfeld et qui est mondialement connue pour ses sacs matelassés ou son parfum N°5, avait publié en juin dernier ses résultats financiers dans un communiqué. Pour son exercice clos en décembre 2017, elle a fait état d'un chiffre d'affaires de 9,6 milliards de dollars - soit quelque 8,3 milliards d'euros - pour sa holding Chanel Limited. Son résultat opérationnel s'est établi à 2,7 milliards d'euros, tandis que son flux de trésorerie libre s'élève à 1,6 milliard, avait-elle alors précisé.

Avec des ventes à hauteur de 8,3 milliards pour le groupe, reposant très essentiellement sur la marque Chanel, la maison de la rue Cambon se retrouve au coude-à-coude avec Louis Vuitton, présentée par sa maison mère, LVMH, comme « la première marque de luxe au monde » : si son chiffre d'affaires n'est pas public, les analystes du secteur l'estiment à plus de 8 milliards.

La rédaction avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversIndustrieBusiness