Brioni, la directrice artistique Nina-Maria Nitsche s’en va

Nina-Maria Nitsche chez Brioni, c’est fini ! Moins d’un an après avoir été nommée à la tête de la direction artistique de la griffe de luxe d'habillement masculin du groupe Kering, la styliste allemande est déjà sur le départ, annonce la maison dans un bref communiqué sans donner plus de détails.

La griffe de menswear italienne perd son designer - brioni.com

Tout juste, le groupe souligne-t-il que « la revitalisation de Brioni amorcée par Nitsche durant cette période va se poursuivre dans le cadre d’un plan de développement à long terme ».

Profondément touchée par la crise et en perte de vitesse depuis des années, avec une rentabilité particulièrement mise à mal, la marque s’est engagée il y a deux ans dans une profonde restructuration, qui serait en bonne voie, selon les déclarations faites par les dirigeants de Kering lors des récents résultats semestriels du groupe.

Le tailleur italien semble néanmoins avoir le plus grand mal à trouver cohérence et pertinence sur le marché actuel, à en juger par la valse de ses dirigeants et de ses designers. L’actuel directeur général, Fabrizio Malverdi, a pris en main Brioni en mars 2017, succédant à Gianluca Flore, qui était en place depuis moins de trois ans.

Côté créatif, deux stylistes se sont succédé aux commandes en deux ans. L’an dernier, Nina-Maria Nitsche avait, en effet, remplacé Justin O’Shea, débarqué par la griffe après seulement une saison.

L’ex directeur de la mode pour le site de vente en ligne Mytheresa avait été recruté pour apporter un nouveau souffle à la griffe de menswear. Mais sa nomination relevait visiblement d'une faute de casting. Avant lui, le designer britannique Brendan Mullane, en poste de 2012 à 2016, avait commencé pour sa part à moderniser et rafraîchir Brioni.

Nina-Maria Nitsche, qui n’a eu le temps que de signer deux collections, dont la dernière pour le printemps/été 2019,= a été présentée à Paris en juin, avait ramené Brioni sur les rails d’un certain classicisme. Peut-être trop? Visiblement, Brioni se cherche encore.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversNominations