Boglioli, rachetée par le fonds espagnol Phi Industrial Acquisitions

Boglioli passe en mains espagnoles. Le fonds d’investissement italien Wise a cédé la participation de 98% qu'il détenait dans la marque italienne au fonds ibérique Phi Industrial Acquisitions, annonce-t-il dans un communiqué, sans toutefois préciser le montant de l’opération.
 
Boglioli, printemps-été 2017 - © PixelFormula

Wise était monté au capital de l’entreprise textile fondée par la famille de tailleurs Boglioli en 2013, s’engageant dans un ambitieux plan de relance qui, trois ans plus tard, n’a pas donné les résultats escomptés. Plombée par un endettement de 15 millions d’euros, alors que son chiffre d’affaires pour 2015 s’élevait à 24 millions d’euros, l’entreprise installée à Gambara, dans le nord de l’Italie, avait demandé au tribunal en début d’année à être placée sous concordat préventif. Une procédure de sauvegarde, similaire au redressement judiciaire français, lui permettant de poursuivre son activité tout en négociant avec ses créanciers.

Andrea Perrone, le directeur général de Boglioli, qui a succédé en octobre dernier à Giovanni Mannucci, reste à son poste, en accord avec les futurs actionnaires. « Grâce à ces nouveaux actionnaires et à l’apport de capital financier, Boglioli s’apprête à présenter rapidement un plan de concordat préventif avec la perspective de repartir avec un solide plan de croissance, orienté aussi à l’expansion vers les marchés internationaux », souligne la société dans son communiqué.
 
La marque, dont les collections sont réalisées par une équipe interne depuis le départ de Davide Marello l’hiver dernier, et qui n’avait pas défilé en janvier à Milan, annonce son intention de revenir sur le devant de la scène lors du prochain salon florentin Pitti Uomo de juin.
 
Basé à Madrid et Barcelone, le fonds Phi Industrial Acquisitions détient un portefeuille d’une quinzaine de participations dans des entreprises européennes aux domaines d'activité variés. L'Espagnol, qui ne détient pas actuellement de participation dans la mode, a déjà effectué néanmoins un achat dans le textile en Italie, s’emparant en octobre 2015 de 71,65 % du tisseur Mascioni, situé à Cuvio près de Varèse, dans le nord de la péninsule, pour une somme estimée à moins de 200 000 euros
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusiness