Balenciaga : Daphné Cousineau prend la tête de l’Europe

Balenciaga muscle son management pour accélérer à l’international. Comme elle l’annonce dans un communiqué, la griffe parisienne du groupe de luxe Kering « renforce son comité de direction avec l’arrivée de quatre nouveaux membres qui rendront comptes directement au CEO Cédric Charbit ».


Le dernier défilé Balenciaga à Paris en mars - © PixelFormula

Elle place notamment à la tête de l’Europe Daphné Cousineau, que la marque de luxe est allée chercher chez Lanvin, où cette dernière œuvrait à la direction des ventes globales depuis 2014. Nommée au poste de présidente Europe, cette cinquantenaire diplômée en droit de l’Université de Montréal « sera en charge de la performance de Balenciaga sur la zone EMEA pour le retail, wholesale et les franchises ».

La manager, qui a fait ses armes pendant six ans chez McKinsey et ensuite chez Vivendi, est entrée dans le luxe en 2005 en prenant en charge le wholesale de Céline, jusqu’en 2007, avant de rejoindre Valentino, où elle a travaillé pendant sept ans. Elle y a été directrice générale de la filiale française et a chapeauté les ventes en gros pour la zone Europe Moyen-Orient, Afrique, ainsi que des magasins gérés par des partenaires.
 
Avec Daphné Cousineau font également leur entrée chez Balenciaga une équipe de top managers tout au féminin. A commencer par Laura du Rusquec, nommée directrice des projets stratégiques. Cette dernière « a pour mission de déployer les projets prioritaires liés en particulier à la performance retail de la marque ».
 
Caroline Bonnet-Maes se voit quant à elle confiée la direction des ressources humaines monde, tandis qu’Alexia de Courcel devient directrice "global merchandising" pour l’ensemble des catégories de produits homme et femme.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversNominations