Anjac rachète les maquillages d'Aircos

L'entreprise Anjac (hygiène et cosmétiques), détenue par la famille Chaufour, a racheté le sous-traitant indépendant de maquillage Aircos, dont les usines sont à Romorantin (Loir-et-Cher) et Ardon (Loiret), a-t-on appris mercredi auprès de la direction d'Anjac.



Le nouvel actionnaire prend 80 % des parts, et l'ancien Pdg d'Aircos, Frédéric Lancesseur, associé à quelques cadres, conservent 20 %. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Cette opération permet à Anjac de « compléter ses savoir-faire dans les maquillages », a précisé Aurélien Chaufour, PDG d'Anjac. Le groupe accroît ainsi sa présence dans le secteur de la beauté : il a racheté en 2016 à L'Oréal son usine d'Argenteuil (Val d'Oise, produits Décléor et Carita) et contrôle le fabricant de lingettes Eurowipes à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir).

Aircos emploie 145 salariés et a réalisé 17,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016, assorti d'une croissance de 20 % grâce à des contrats aux Etats-Unis. Le rapprochement avec Anjac, qui emploie 950 salariés, pour un chiffre d'affaires global de 190 millions d'euros, doit lui permettre d'aborder ces nouveaux marchés avec une plus grande surface financière et industrielle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

CosmétiquesEsthétismeBien-êtreCoiffureBeauté - DiversBusiness