1.618 : un week-end dédié au luxe durable

C'est ce week-end, du vendredi 1er au dimanche 3 juin, que la cinquième édition de la Biennale 1.618 ouvrira à tous, professionnels comme grand public, curieux des questions liant luxe et durabilité. Présenté en amont à la presse ce jeudi 31 mai, l'événement s'articule comme une visite sélective à travers des concepts éclectiques, mais aussi un lieu de réflexion à travers une série de conférences pluridisciplinaires.


Dans les allées du Carreau du Temple pour 1.618 - FashionNetwork.com

La biennale 1.618 réunit cette année une quarantaine d'exposants, dont 25 marques qui présentent leur démarche innovante, appliquée à la maroquinerie comme Aitch Aitch, Mianqa ou Aniza Design, les chaussures en matières nouvelles de Rombaut, la mode de Matea Benedetti ou Christina Kramer, mais aussi les cosmétiques de Viriginia Stone ou Cha Ling. Toutes ont pour objectif de se faire connaître des visiteurs et de saisir l'opportunité du dialogue avec eux pendant ses trois jours d'exposition.

Le rendez-vous s'ouvre également à une dizaine d'acteurs du sourcing, comme Think Beyond Plastic, qui interroge les nouveaux emballages durables, mais aussi la marque brésilienne Osklen pour Instituto-E, son laboratoire de nouveaux textiles, Fairmined, qui entend faire émerger une approche responsable de l'industrie minière pour le secteur du bijou, ou encore Organica, nouveau label laine d'excellence du groupe textile international Chargeurs.

Initié en 2017, ce dernier se présente pour la première fois au public via cet événement. « C'est intéressant pour nous, label, d'être sur un rendez-vous comme celui-là, qui, comme nous, a la particularité de s'adresser aux professionnels et au grand public à la fois. Nous visons à la fois les fabricants et les marques, pour qu'elles adhèrent à notre filière d'approvisionnement, mais aussi au consommateur final », commente Déborah Berger, représentante de Chargeurs Luxury Materials.

Comme Organica, qui veut présenter à cette occasion son concept blockchain, intégrant un QR code aux vêtements fabriqués à partir de ses fibres pour permettre au consommateur de lire la traçabilité de celles-ci, les exposants de 1.618 veulent également parler innovation.

Les conférences programmées pendant les trois jours de l'événement en seront le lieu tout trouvé. On évoquera notamment le sourcing responsable et ses solutions innovantes le vendredi après-midi, mais aussi « le diamant de laboratoire, nouvel avenir de la joaillerie éthique » le samedi matin, ou encore blockchain, réalité virtuelle et intelligence artificielle le dimanche. La finance responsable sera également au coeur de la première table ronde, le vendredi à 11h30, avec notamment pour intervenants Céline Lippi, fondatrice de Luxury Tech Fund, ou encore Julien Benayoun pour la plateforme d'equity crowdfunding Lita.co.

Plusieurs prix ont par ailleurs été remis au lancement de l'événement : le Prix HEC - 1.618 a été attribué au spécialiste de la reconstruction du bois Woodoo, un coup de coeur du jury a distingué Instituto-E de Osklen. Le salon danois CIFF s'essayait également pour la première fois à l'exercice du prix, pour inviter les heureux élus à exposer sur son rendez-vous de Copenhague. Des heureux élus qui ont été le label Organica et la marque de chaussures Rombaut.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversEvénements